Étudiant-e-s du RESTEP

Chloé Alexandre

Chloé Alexandre

Chloé Alexandre est étudiante au doctorat à Sciences Po Grenoble. Sa thèse porte sur le rapport à la démocratie comme déterminant du comportement politique en Europe de l’Ouest. Son analyse repose sur les sondages sociaux. Les thèmes de sa recherche sont le populisme, l’insatisfaction démocratique et la comparaison des droites et gauches radicales d’une perspective publique.

Nasta Belhumeur

Nasta Belhumeur

Après une année de sociologie, Nasta Belhumeur a intégré la licence de science politique de l’université de Lille en 2015. À cette occasion, il est parti en échange Erasmus pendant une année à l’université de Roma Tre où il a étudié les questions européennes et internationales. Il est désormais en master 1 “Sciences de gouvernement comparées” à Sciences Po Grenoble. Il est intéressé par les questions d’européanisation de l’action publique et de diffusion des normes de gouvernement à l’échelle européenne..

Chloé Berut

Chloé Berut

Chloé Bérut termine une thèse de doctorat en science politique à Sciences Po Grenoble en France. Après un master en études européennes à Sciences Po Grenoble, elle a participé à diverses activités de recherche et d’enseignement depuis 2015. Ses recherches portent principalement sur les effets de l’intégration européenne sur les politiques de santé nationales. Plus précisément, elle étudie les mécanismes d’européanisation dans le cas des politiques de santé électroniques («eHealth») en France, en Autriche et en Irlande..

Benjamin Bodson

Benjamin Bodson

Benjamin est assistant en droit européen à l’UCLouvain. Diplômé en droit de l’Université de Liège (2014) et en théories des relations internationales de la London School of Economics and Political Science(2015), Benjamin réalise actuellement une thèse de doctorat intitulée “At the Interplay of EU Institutional Law and Practice: How do Trilogues Redefine the Legislative Process?”. Dans le cadre du RESTEP, il se penche sur la question de la politisation de la Cour de justice de l’Union européenne. Benjamin est également assistant de recherche à HEC Paris. .

Lise Frehen

Lise Frehen

Lise Frehen est doctorante à l’Institut de sciences politiques Louvain-Europe de l’Université catholique de Louvain (Louvain-la-Neuve, Belgique). Ses promoteurs sont les professeurs Eric Montpetit (Université de Montréal) et David Aubin (Université catholique de Louvain). Elle s’intéresse dans le cadre de sa thèse à l’utilisation de l’information par les décideurs politiques, plus particulièrement dans le cadre des études d’impact de la Commission européenne. Lise est également assistante pour les cours de « comparative public policies », analyse et évaluation des politiques publiques, préparation aux concours d’accès à la fonction publique, séminaire pratique de recherche en sciences politiques et séminaire de questions politiques, administratives et internationales. .

Laura Gelhaus

Laura Gelhaus

Laura est une étudiante au doctorat en politique et relations internationales à l’Université de Warwick et à l’Université de Genève. Elle est actuellement basée à Bruxelles comme chercheure invitée à l’Université libre de Bruxelles. Ses recherches portent sur certains aspects du développement rural de la politique commune d’agriculture de l’Union européenne, et sur comment ceux-ci sont gouvernés en dehors de l’UE. Plus précisément, elle analyse comment les indications géographiques et le développement du programme endogène ENPARD forme les espaces ruraux en Géorgie. .

Jolie Guzman

Jolie Guzman

Diplômée en Relations Internationales et Sciences Politiques de L ́Universidad del Norte (Colombie), Jolie est intéressée par les projets académiques et de recherche. Elle possède une expérience professionnelle dans la gestion administrative. Durant sa formation académique, elle a travaillé sur les thèmes de gouvernabilité, gouvernance et politique extérieure en ayant publié des articles de recherche sur les cas latino-américains. Actuellement, elle est en train de faire un Master (Stratégie Internationales des acteur locaux) à Sciences Po Grenoble. .

Anne-Marie Houde

Anne-Marie Houde

Diplômée en économie et politique de l’Université Laval, Anne-Marie Houde est actuellement étudiante à la maitrise en science politique à l’Université de Montréal. Elle s’intéresse dans le cadre de son mémoire à l’opinion publique européenne. Plus précisément, ses recherches portent sur le vote eurosceptique parmi l’électorat favorable à l’Union européenne, qu’elle analyse à l’aide de données issues de sondages et d’entrevues réalisées en France. .

Thomas Laloux

Thomas Laloux

Thomas Laloux est aspirant FSR-FNRS et doctorant à l’Institut de Science politique Louvain Europe de l’Université catholique de Louvain (Louvain-la-Neuve, Belgique)sous la direction du Professeur Tom Delreux. Son projet de thèse porte sur les trilogues, des négociations informelles entre les institutions législatives de l’UE. Plus particulièrement, il examine les relations entre les négociateurs en trilogues et les institutions qu’ils représentent. En parallèle, il s’intéresse également à la politisation des débats législatifs au sein du Parlement européen. Ses recherches ont été publiées dans le Journal of European Public Policy et le Journal of Common Market Studies ainsi que dans le livre ‘The Principal Agent Model and the European Union’, publié chez Palgrave Macmillan. .

Johannes Müller Gomez

Johannes Müller Gomez

Johannes Müller Gómez est doctorant à la Ludwig-Maximilians-Universität de Munich et à l’Université de Montréal (co-tutelle). Dans ses recherches, il s’intéresse au fonctionnement des systèmes multi-niveaux et au fédéralisme comparé, à la politique européenne et canadienne, aux institutions européennes, aux questions de démocratie et de légitimité et à l’action climatique..

Frauke Ohler

Frauke Ohler

Frauke Ohler est étudiante au doctorat en science politique à Institut de science politique Louvain-Europe” (ISPOLE) à l’ Université catholique de Louvain (UCLouvain) et fait partie du Centre d’études européennes. Elle est titulaire d’un diplôme de Master en études européennes de l’UC Louvain et d’un Bachelor en sciences sociales de l’Université de Düsseldorf. Elle a travaillé comme assistante à la Friedrich Naumann Foundation de Bruxelles. Sa thèse porte sur le rôle de l’Union européenne dans les politiques environnementales globales..

Susana Rogeiro Nina

Susana Rogeiro Nina

Susana est candidate au doctorat en politique comparée à l’ ICS de l’Université de Lisbonne. Elle est détentrice d’une bourse financée par le European Research Council (ERC) à travers le projet MAPLE coordonné par le Dr. Marina Costa Lobo. Elle possède un master de recherche en science politique de l’ ISCTE-Lisbon University Institute ainsi qu’un BA en science politique à l’Université de Beira Interior, Covilhã. Ses intérêts de recherche incluent les champs de la communication politique, des médias, des campagnes électorales, du comportement politique, de l’opinion publique et de l’Union européenne. .